| Actualité / journal SEV

Campagne du SEV pour réduire l’amplitude des journées de travail

10 heures, ça suffit amplement

Des journées de travail aux amplitudes trop longues créent des problèmes de santé et nuisent à la vie de famille et à l’activité sociale.

Les membres du comité de la section SEV tl ont bravé la neige pour distribuer les flyers de la campagne « 10 heures ça suffit ! ».

Commencer une journée de travail à 7 h 00 du matin et la finir à 20 h 00 le soir cela correspond à une amplitude de 13 h 00. Cependant, le travail effectif – donc payé – n’aura été que de 7 heures si cette journée a été entrecoupée par 6 heures de pause prise en une ou deux fois. Quelques conducteurs de bus s’accommodent de tels horaires, surtout s’ils sont domiciliés à proximité de leur lieu de service. Mais pour la très grande majorité d’entre eux, de pareilles amplitudes de temps de travail sont une véritable galère (vie familiale et sociale perturbée, ennuis de santé à cause de la pénibilité engendrée par ces horaires à rallonge). Les conducteurs ne sont pas les seuls touchés. Le personnel du service technique de plusieurs entreprises de transport public sont également souvent soumis à ces horaires difficiles à vivre.

Inscrire des amplitudes plus courtes dans les CCT

La branche bus du SEV vient de lancer la campagne « 10 heures ça suffit ! ». La vice-présidente de notre syndicat Barbara Spalinger explique le pourquoi d’une telle campagne : « Quand bien même la loi sur la durée du travail admet des amplitudes de 12 heures, voire même plus longues, notre but est de négocier dans les conventions collectives de travail (CCT) des amplitudes nettement plus courtes ».

Amplitudes plus courtes, avec le même nombre de jours de congé

Après la conférence de presse mise sur pied par le SEV le jeudi 6 décembre pour lancer la campagne « 10 heures, ça suffit ! », les membres du comité de la section SEV des Transports publics de la région lausannoise (tl) ont été les premiers à bouger. Ils ont organisé une action de sensibilisation auprès des conducteurs de bus le vendredi après-midi 7 décembre sur la place St-François à Lausanne. Ils ont distribué les flyers de la campagne « 10 heures, ça suffit ! » sur lesquels une petite bande dessinée illustre ce que doivent endurer les conducteurs de bus qui doivent travailler avec des amplitudes de temps de travail beaucoup trop longues. Première réaction du secrétaire syndical Christian Fankhauser: « Les conducteurs applaudissent l’idée de revendiquer la réduction de l’amplitude de leur journée de travail. Malheureusement, ils sont nombreux à craindre que cela va diminuer le nombre de leurs jours de repos. C’est faux et archifaux ! Cette crainte est infondée. Nous voulons compacter le nombre d’heures de travail tout en maintenant le même nombre de jours de repos ».

Alberto Cherubini

Impressions de l'action à Lausanne

Fotos: Alberto Cherubini, SEV

Ecrire un commentaire