| Actualité / journal SEV

Commission de jeunesse SEV

Pour l’avenir

Conférence des animateurs de jeunesse, 1969 : il s’agissait de « nouveaux courants parmi les jeunes ».

Depuis longtemps, il existe au SEV une structure réservée aux jeunes membres. En 1961, le SEV décidait de donner une base solide au travail syndical de la jeunesse. Depuis lors, les groupements de jeunes font partie intégrante des structures du SEV.

Au début, l’activité des groupes de jeunes était surtout dirigée vers les loisirs et la formation. Les événements liés à Mai 68 ont toutefois touché également la jeunesse SEV: c’est à ce moment-là que leurs activités ont pris un tournant beaucoup plus politique. Beaucoup de jeunes critiquaient alors la politique traditionnelle du SEV qu’ils trouvaient «trop gentille» et demandaient une ligne plus forte et plus combative.

Aujourd’hui, tous les membres de moins de 30 ans sont automatiquement inscrits dans la jeunesse. La commission de jeunesse est représentée au comité ainsi que dans tous les organes SEV importants, mais aussi au-delà du SEV, p. ex. dans la jeunesse de l’USS et le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ). Ceci assure aux jeunes syndicalistes un droit de co-discussion et leur donne l’occasion de faire entendre leurs revendications.

Les remous sont différents mais la Jeunesse déborde toujours d’énergie.

La jeunesse SEV apporte son aide sur le terrain pour toutes les questions liées à la profession, rend visite aux apprenants sur la place de travail, propose des cours et organise des journées de loisirs.

Elisa Lanthaler

Ecrire un commentaire