| Actualité / journal SEV

Vincent Brodard répond

«Les derniers points en suspens sont réglés pour les FVP»

Dans le dossier des FVP, il restait à négocier le rabais sur les cartes journalières, les surclassements journaliers et la gratuité de l’abonnement demi-tarif. Qu’en est-il?

Je crois qu’on peut être satisfait de la clôture du dossier FVP. L’accord FVP 2022 avait été conclu l’an dernier et nous en avions parlé de manière exhaustive dans le journal de fin novembre 2021. Mais il restait effectivement à régler quelques points concernant le demi-tarif, les cartes et les surclassements journaliers.

Alors trêve de suspense! Nous pouvons annoncer quelques bonnes nouvelles. Jusqu’au 31 décembre 2025, c’est le droit acquis qui prévaut concernant le rabais sur les surclassements journaliers et les cartes journalières puisque le rabais reste de 50%. Il ne sera par contre plus que de 35% dès le 1er janvier 2026.

Quant à l’abonnement demi-tarif, dès le 1er janvier 2024, il pourra être acheté avec un rabais de 35%. Il reste toutefois gratuit pour ceux et celles qui en posséderont un au 31 décembre 2023 et le renouvelleront sans interruption.

Tous ces points, comme le reste des éléments de l’accord FVP sont très importants pour nos membres et pour l’ensemble des employé-e-s de la branche car ils sont une composante du salaire. Pour les retraité-e-s aussi, l’accès à l’offre FVP constitue une composante de la retraite. J’ai pu encore me rendre compte récemment de son importance lors de diverses assemblées où le thème des FVP est revenu sur la table.

Avec du recul, nous pouvons être fiers de notre mobilisation, qui a permis d’obtenir le résultat actuel. Il faut se souvenir que l’Office fédéral voulait octroyer uniquement 20% de rabais aux actifs et actives sur l’offre FVP et supprimer l’accès aux FVP aux familles et retraité-e-s. Nos plus de 26 000 signatures engrangées avec notre pétition ont pesé de tout leur poids dans des négociations qui n’ont pas été simples.

En guise de conclusion, rappelons les autres points de l’accord FVP 2022: le principe veut que les entreprises offrent l’AG-FVP 2e classe à leur personnel et qu’elles maintiennent leurs pratiques actuelles pour l’AG-FVP 1ère en 2022. Le rabais sur l’AG FVP des membres de la famille et des retraité-e-s passera de 50% à 35% dès le 1er janvier 2024. Mais il reste de 50% pour ceux qui en possèdent déjà un avant le 31.12.2023 et le renouvellent ensuite sans interruption. Vincent Brodard est secrétaire syndical SEV, spécialiste du dossier des FVP.

Tu as des questions pour le SEV ? Ecris-nous à Enable JavaScript to view protected content..

Commentaires

  • Marco

    Marco21/04/2022 23:37:05

    ich weiss nicht, wie man damit zufrieden sein kann. das angebot wird immer schlechter. von kostenlos und steuerfrei bis immer teurer. müssen die ganzen politiker ihr 1. kl. GA auch versteuern? bezahlen? davon erzählt niemand was. das scheint weiter top secret zu sein. sogar die SP politiker hüllen sich in schweigen wenn es darum geht.

  • Lachat Emile

    Lachat Emile22/04/2022 17:11:52

    Suite à l'article de Marco du 21.04. J'estime qu'une réponse serait la bien venue afin de mettre les choses au points concernant les AG.
    Emile

  • Franco

    Franco30/04/2022 13:52:12

    Mentre tutti si lamentano dei prezzi del carburante e i cambiamenti climatici, si tagliano le agevolazioni tariffarie; c'è poco da stare allegri anche come pensionati. E pensano di far pagare il metà-prezzo 108 franchi. Come se alle aziende costasse qualcosa. Di questo passo non varrà più la pena avere le FVP.