| Actualité / journal SEV

Le projet NORS est chaotique et doit être examiné de manière radicale!

On ne peut pas continuer ainsi avec NORS! C'est la revendication du SEV. Après que nous ayons indiqué au chef de la division Infrastructure des CFF, Jacques Boschung, les énormes problèmes au niveau de l'organisation et du personnel, pour lui également la chose est claire: il n'est pas possible de continuer sur cette lancée!

Tous les jours c'est le chaos sur les chantiers et pour la répartition du personnel. Il y a constamment des changements à court terme dans les engagements. Et encore et toujours des tâches dans le vide. Les choses ne s'améliorent pas. Le projet pilote NORS (Nouveau modèle d'organisation de la région sud) à CFF Infrastructure Maintenance (I-IH) a débuté le 1.1.2019. Déjà au début de la procédure, lors de la présentation du projet, le SEV était extrêmement sceptique et a fait toute une liste de questions et de problèmes auxquels nous n'avons pas reçu de réponse satisfaisante.

En septembre 2018 nous avons intitulé une info SEV: «NORS: un projet pilote avec beaucoup d'interrogations». Nous craignions alors en particulier l'anéantissement des structures actuelles des teams. Nous avons insisté sur le fait que le projet pilote n'était pas une duperie mais qu'il devait être suspendu ou corrigé. 

En avril 2019, nous avons écrit dans le journal du SEV qu'il y avait eu un «Faux départ pour NORS». Nous avons alors obtenu que la prochaine région ne serait pas concernée avant 2021. Il y a eu de premières corrections. Mais la grande question était toujours: est-il possible d'améliorer NORS afin que le personnel puisse de nouveau travailler correctement?

Après 11 mois avec NORS nous constatons que le chaos reste au programme! Dans la répartition et les bureaux, le personnel est tout le temps sous pression et dehors, les collègues se désespèrent ou se résignent face au chaos. NORS présente clairement une erreur de conception.

Nous, le SEV, avons réussi à présenter toute l'ampleur du problème à la direction de la division au moyen d'innombrables exemples et à démontrer qu'en novembre 2019, ce projet fonctionne encore beaucoup trop mal!

  • Pour le SEV, le projet NORS est un virus extrêmement dommageable qui ne doit pas contaminer d'autres régions. 
  • Pour la région sud, le SEV exige des corrections massives. En particulier les teams doivent de nouveau fonctionner selon les anciennes bases.
  • La répartition et la planification doivent être stabilisées et refonctionner sur le long terme.
  • Aux postes charnières il faut absolument avoir des gens qui connaissent la matière.
  • Il est impératif de maintenir le personnel des fonctions-clé dans tous les domaines.

Les responsables doivent cesser de lancer de la poudre aux yeux. Pour sortir de cette pagaille qu'est NORS, il faut avoir les bonnes personnes aux bons endroits. Occupez-vous des gens au lieu de vous occuper des processus!

Le fait que NORS, contrairement à ce qui était planifié par les responsables, continue en tant que simple projet pilote et n'est pas véritablement introduit est une bonne chose. Cela veut dire clairement que NORS ne peut pas être conservé sous cette forme! Toutefois, actuellement cela n'apporte aucune amélioration pour personne.

Nous allons continuer d'accompagner et d'observer le projet NORS qui représente une grande charge pour tous. 

NORS en soi ne nous intéresse pas, ce qui nous intéresse c'est le bien-être et l'avenir du personnel. Le SEV reste très sceptique sur un possible bon fonctionnement futur de NORS.

Nous remercions le chef de la division Infrastructure pour avoir écouté avec bienveillance le SEV et les collègues, et pour avoir ensuite agi.

Ecrire un commentaire