| Actualité / journal SEV

"Ma CCT, j'y tiens mordicus"

Depuis le 16 avril, partout en Suisse, le SEV est allé à la rencontre du personnel des CFF en distribuant tracts et saucisses sous le slogan: "Ma CCT, j'y tiens mordicus". Ce sont ainsi plusieurs milliers d'employé-e-s qui sont sensibilisé-e-s et informés de la situation des négociations CCT CFF. Le 18 avril, à Berne, les délégués CCT du SEV ont une fois de plus énergiquement refusé les six revendications les plus inacceptables de la direction des CFF.

Photos prises le 16 et 17 avril à Chiasso, Berne et Bienne:

Photos prises le 18 avril aux ateliers d'Yverdon et pendant la nuit du 18 au 19 avril à la SA Oberwinterthur:

Il s'agit par ces actions de mettre en évidence l'importance de défendre la qualité de la CCT actuelle. La direction des CFF ne veut que la péjorer en exigeant des hausses de productivité, des baisses de salaire et un affaiblissement de la protection contre le licenciement.

Négociations bloquées

Les deux parties se sont retrouvées à plusieurs reprises ces dernières semaines pour chercher un terrain d'entente au blocage. Les positions sont très éloignées.

Le SEV est prêt à négocier, mais pour réellement le faire, il est impératif que la direction des CFF revienne à la table des pourparlers avec des revendications qui soient acceptables.

Le SEV va continuer de défendre ses membres et le personnel des CFF sur la base du mandat qui lui est confié.

 

La conférence CCT maintient ses lignes rouges

Le mercredi 18 avril, les plus de cent délégués de la conférence CCT CFF / CFF Cargo du SEV se sont réunis à Berne. Ils ont confirmé leur mandat à la délégation de négociation de refuser clairement les six revendications les plus inacceptables de la direction des CFF.

Commentaires

  • Gilbert D'Alessandro

    Gilbert D'Alessandro 18/04/2018 07:42:30

    Voilà, on continue!
    Vous, chères et chers collègues CFF êtes les gardiens des autres CCT en vigueur dans les ETC!
    Ne lachez pas, continuez à persévérer. Votre action doit être exemplaire!
    merci de votre engagement

Ecrire un commentaire