| Actualité / contact.sev

Le personnel des TPG maintient le préavis de grève

Ultimatum aux TPG

Deux assemblées du personnel ont rassemblé une centaine de personnes jeudi 2 mars, au Bachet-de-Pesay et à la Jonction. Les employés TPG ont décidé de maintenir le préavis de grève déposé début décembre 2016 et de le renforcer par un ultimatum à fin avril.

La première assemblée a eu lieu au dépôt du Bachet-de-Pesay.

Selon les trois syndicats présents aux TPG (SEV, transfair, ASIP), s’il y a des signes de bonne volonté de la direction, il manque encore de décisions concrètes et visibles.

Les orateurs ont souligné que les employé-e-s ont été écouté-e-s à partir du moment où le préavis de grève a été déposé. On a tout à coup trouvé l’argent qui semblait pourtant impossible à obtenir auparavant. Jérôme Fay, membre du comité SEV TPG, l’a bien expliqué: «Ils ont senti le vent de la révolte et ont réagi. On nous a enfin pris au sérieux. Mais il ne faut pas perdre ce bénéfice, il ne faut pas qu’il se dilue dans des à peu près et dans des séances à n’en plus finir».

Sous-effectif constant

Les avancées obtenues, notamment au niveau financier et en promesses d’embauche, sont en effet jugées insuffisantes par les assemblées. Il manque encore et toujours 120 conducteurs dans les roulements. C’est pourquoi le personnel a affermi ses revendications ciblant les effectifs insuffisants qui engendrent épuisement et souffrance dans l’entreprise. Les assemblées demandent l’ouverture de négociations quant aux effectifs de l’administration et du service technique, un nombre suffisant de personne dans les roulements, l’amélioration des conditions de travail à la conduite.

Pour Vincent Leggiero, président du SEV TPG: «Ces millions doivent maintenant être utilisés à bon escient: pour l’amélioration des conditions de travail du personnel TPG.» Dans l’assemblée les voix étaient nombreuses qui disaient craindre en effet que le cumul annoncé des séances et autres rencontres ne mène à rien. Ce n’est qu’en présence d’actes concrets, visibles et acceptables que le personnel lèvera le préavis de grève et reviendra sur son ultimatum.

Hes

Commentaires

  • Ghio franck

    Ghio franck 10/03/2017 14:02:18

    Bonjour, je suis conducteur du bus en France . Puis je devenir membre?
    Merci
    Cordialement

Ecrire un commentaire