Organisation

Le SEV est un syndicat dont les membres ont leur mot à dire. Chacun d’entre eux peut faire des propositions qui, par voie démocratique, peuvent arriver jusqu’au congrès.

Le congrès est l’organe suprême du SEV. 250 délégués des sous-fédérations, des sections, de l’organisation des jeunes, des femmes et des migrants se retrouvent en générale tous les 2 ans. Le congrès fixe les objectifs et les principes de la politique du SEV. Il élit par exemple la direction syndicale et édicte ou modifie les statuts et les règlements.

Le congrès peut soumettre des décisions importantes du syndicat à la votation générale. Une telle votation a aussi lieu lorsque le référendum contre une décision du congrès a abouti.

Entre les congrès, c’est le comité SEV qui est responsable de la direction stratégique du syndicat SEV. Il siège en règle générale une fois par mois, sauf pendant la pause estivale. Les 21 membres qui le composent (2 par sous-fédération et 1 par commission) prennent entre autre des décisions sur le budget, les comptes et élisent les membres de la rédaction ainsi que les secrétaires syndicaux/les. En outre, le comité SEV approuve et modifie les règlements pour autant que cela ne soit pas de la compétence du congrès.

La direction syndicale (direction opérative) conduit les affaires courantes. Elle est formée de 4 personnes, le ou la président/e SEV, deux vice-président/e/s et l’administrateur des finances. La direction syndicale est responsable du traitement approprié de toutes les affaires syndicales.

Avec les 60 collaborateurs qui le compose, le secrétariat central exécute les décisions des organes du syndicat. Son siège est à Berne, Steinerstrasse 35. Des secrétariats régionaux se trouvent en outre à Bellinzona, Coire, Lausanne, St-Gall et Zurich.

Le secrétariat central est divisé en un département des finances et de l’administration et d’une division syndicale. Le département Finances et Administration s’occupe des affaires administratives, telles les données sur les membres, la comptabilité, la gestion des finances et les prestations de service. Ladivision syndicale s’engage au niveau des entreprises et des responsables politiques pour défendre les intérêts professionnels et sociaux des membres SEV. Elle offre aussi au besoin l’assistance judiciaire professionnelle aux membres SEV.

La commission de gestion contrôle les activités du secrétariat central, de la direction syndicale, du comité SEV et du congrès.