| Actualité / contact.sev

Les actions pour les caisses de pensions se multiplient après la manifestation du 19 septembre

Les 90 ans du SEV marqués par une journée d'action devant le Palais fédéral

Le SEV aura 90 ans le 30 novembre 2009. On profitera de cet anniversaire pour organiser une action au service de l’assainissement des caisses de pension.

La manifestation du 19 septembre était tout sauf une fin en soi. Elle marquait au contraire le début des actions du SEV en faveur de l’assainissement des caisses de pensions. Basées sur l’important succès obtenu par la manifestation, d’autres actions ont été planifiées.

Beaucoup de choses restent encore incertaines, puisque le message du Conseil fédéral n’a pas encore été présenté. Celuici devrait être connu dans les prochaines semaines. Il contiendra vraisemblablement le montant annoncé de 1,148 milliard pour la caisse de pensions CFF.

« C’est la prochaine étape: nous mettrons alors les choses au clair une nouvelle fois et dirons haut et fort que nous ne sommes pas d’accord et que nous voulons le montant de 3,4 milliards dû par la Confédération à la caisse de pensions » souligne Giorgio Tuti, président SEV.

Anniversaire – journée d’action

Une chose est sûre: indépendamment de la date de parution et du contenu du message du Conseil fédéral, le SEV sera devant le Palais fédéral le 30 novembre, jour de ses 90 ans. « Le coeur n’est pas à la fête. Nous fêterons les 100 ans dans 10 ans! » explique Giorgio Tuti. Le SEV va plutôt profiter de cette journée pour mettre en place une action et se « profiler » devant les politiques. C’est désormais le Parlement seul qui a l’affaire entre les mains et qui doit se charger de trouver une solution correcte afin de combler le trou dans la caisse de pensions.

Etre présent à chaque étape

Le plan d’actions se poursuivra, puisque le déroulement de la procédure est d’ores et déjà connu.

Après la présentation du message du Conseil fédéral, le Parlement décidera qui du Conseil national ou du Conseil des Etats traitera le dossier en premier et quelle commission s’en occupera. Les membres de cette commission seront alors clairement la cible de notre lobbying, puisque les décisions préalables de la première commission servent d’indicateurs et ont donc toute leur importance.

Le traitement du dossier par le premier Conseil aura certainement lieu lors de la session de printemps de 2010. Puis suivra le passage dans la commission de la seconde Chambre et, lors de la session d’été, le traitement par cette seconde Chambre. La décision devrait ensuite tomber, après un aller retour entre les deux chambres, si leurs décisions ne devaient pas s’accorder. Lors de chaque étape, le SEV ne manquera pas de se faire entendre. Il compte également sur la contribution de ses membres. Les actions mises en place seront bien sûr communiquées en temps voulu.

Peter Moor/Hes

Ecrire un commentaire