| Actualité / journal SEV, Communiqués de presse

CFF

Le personnel de la Vente en colère

Le personnel des CFF le voit depuis des années. L’ex-régie fédérale met tout en œuvre pour favoriser la vente de billets en ligne. Mais depuis quelques semaines, les publicités évoquent ouvertement l’inutilité du personnel de vente. Le Syndicat du personnel des transports (SEV) a détourné ces publicités et informé les usagers et le personnel concerné ce lundi 27 mai dans plusieurs gares de Suisse, dont Bienne, Lausanne et Genève en Romandie.

Manuel Avallone au micro de Telebärn.

Le SEV considère que la vente et le conseil aux usagers a de l’avenir. Il a donc placé sa contre-publicité sous le slogan : « Pour un service public de qualité grâce au personnel ». Et l’ambassadrice de la vente en ligne des CFF, Yvette Michel, rend enfin hommage aux vendeuses et vendeurs. «Pas besoin de mobile pour prendre le bon billet, des collaboratrices et collaborateurs compétents sont à votre disposition aux guichets des gares.»

Une action placée sous le signe de l’humour qui ne saurait cacher la colère du personnel de la Vente : «Les CFF ferment de plus en plus de guichets en utilisant l’argument de la hausse des chiffres de la vente en ligne. Le personnel est toutefois convaincu que les guichets ont un avenir car les usagers ont envie d’avoir des conseils personnalisés. Avec de telles publicités, les CFF poursuivent leur volonté de déshumaniser encore davantage les gares », critique René Zürcher, secrétaire syndical SEV. Son collègue Jean-Pierre Etique ajoute : «C’est une question de service public. Même si la vente digitale augmente, il y a une partie de la population qui ne souhaite pas ou ne peut pas acheter des billets autrement qu’au guichet.»

Le SEV exige donc du respect pour le personnel de la vente.

Ecrire un commentaire