| Actualité / contact.sev, Communiqués de presse

Trafic grandes lignes

Les CFF et le BLS doivent s'entendre!

Le syndicat du personnel des transports (SEV) condamne la réaction des CFF suite à la proposition de l’Office fédéral des transports de confier au BLS l’exploitation de deux lignes ferroviaires longue distance, dès fin 2019. Même si les CFF se montrent prêts à dialoguer et proposent une solution à plusieurs prestataires soumis à une concession unique, l’ex-régie fédérale menace tout de même de faire recours en cas d’octroi de la concession au BLS. Le SEV préconise une coopération entre les deux acteurs et invite leurs Directions respectives à revenir discuter pour trouver une solution dans ce sens.


Depuis le début des bisbilles autour des concessions ferroviaires longue distance, le SEV n’a cessé de souligner l’importance de coopérer pour le bien de l’ensemble du trafic ferroviaire suisse. « Notre système est construit sur la philosophie du « ensemble » plutôt que «les uns contre les autres», réaffirme Giorgio Tuti, président du SEV.  « La concurrence débridée ne ferait que des perdants dans le système global des transports publics et au final dans le Service public dans le pays tout entier !» À long terme, il est à craindre qu’une fragmentation du trafic longue distance induise de nombreux acteurs à ne plus vouloir desservir que les seules lignes rentables.
Malgré tout, l’Office fédéral des transports (OFT) poursuit dans la voie des mises au con-cours des concessions longue distance. La concession de deux petites lignes au BLS peut sembler a priori d’importance mineure, mais elle constitue le début d’un changement de paradigme conduisant sans nul doute à la concurrence débridée. «La manière de pro-céder de l’OFT ne ferait que des perdants», c’est la conviction de Giorgio Tuti. C’est ainsi que le SEV exige à nouveau des directions CFF et BLS qu’elles s’appliquent enfin à rechercher une solution de compromis, sans mettre en danger tout le système. Un système global qui fonctionne bien, dans l’intérêt de la clientèle, du personnel et du pays tout entier.

Ecrire un commentaire