| Communiqués de presse

Programme d’économies du BLS: Le SEV s’oppose à tout licenciement

Le syndicat du personnel des transports SEV condamne le sévère programme d’économies «BestWay» du BLS et s’oppose à tout licenciement. Ce programme, annoncé aujourd’hui, doit permettre au BLS d’économiser quelque 50 millions d’ici à 2023. Entre autres, grâce à 200 suppressions de postes. Le SEV n’accepte pas non plus le démantèlement du Service public.

La compagnie BLS vient d’annoncer vouloir concrétiser d’ici 2023 un programme d’économies nommé «BestWay». Le syndicat SEV s’oppose aux mesures prévues. L’entreprise a communiqué qu’il en coûterait jusqu’à 200 places de travail. «Nous n’accepterons aucun licenciement suite à un tel programme d’économies !», affirme Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV. Le syndicat va maintenant entrer en négociations avec l’entreprise.

Le projet «BestWay» a pour objectif l’augmentation de l’efficience et, outre les suppressions de postes prévues, mise sur l’automatisation, la remise en question de points de desserte et de vente Voyageurs ou la réduction de leurs heures d’ouverture. «Le BLS ne s’attaque pas seulement aux places de travail, mais aussi aux standards du Service public !» s’insurge Barbara Spalinger. Le syndicat SEV ne se contentera donc pas de vaines déclarations et s’engagera pour le personnel et le Service public.

Pour de plus amples informations

Barbara Spalinger, vice-présidente SEV:

079 642 82 64

Ecrire un commentaire