| Communiqués de presse

Le SEV salue la fixation de standards pour les conducteurs et conductrices de bus

L'OFT donne un signal important en fixant un salaire minimum

L'Office fédéral des transports a indiqué aujourd'hui comment il compte fixer les conditions d'engagement d'usage dans la branche des conducteurs de bus. Il s'est basé sur les conventions collectives de travail existantes que le SEV a conclues dans cette branche.

Avec un salaire initial de 58 300 francs pour les conducteurs et conductrices de bus, l'OFT a fixé un standard minimal que le Syndicat du personnel des transports SEV salue. «L'OFT s'est basé sur les salaires que nous avons négociés durant les dernières années avec les entreprises de bus, et nous nous en réjouissons», déclare Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV.

Elle ajoute que les éléments que l'OFT définit (outre le salaire, aussi le droit au salaire en cas de maladie) ne suffisent pas pour définir des conditions d'engagement d'usage dans la branche: «Il faudrait aussi des systèmes salariaux, des indemnités et une durée de vacances transparents.» Les vacances convenues dans presque toutes les CCT d'entreprises dépassent ce qui est prévu par la loi.  

Le SEV va continuer à s'engager pour les conditions d'engagement de ses membres dans la branche des bus. «Nous allons veiller à ce que les accords prévus par nos conventions collectives de travail servent à l'avenir de juste mesure pour fixer les conditions d'engagement d'usage dans la branche», explique Barbara Spalinger.

Les conditions d'engagement d'usage dans la branche sont un élément incontournable pour pouvoir exploiter les transports publics en Suisse. C'est pourquoi une définition n'est pas seulement nécessaire pour les conducteurs de bus mais aussi dans tous les domaines des transports publics, en particulier pour le trafic marchandises par rail qui est soumis à une rude concurrence.

Les salaires minimums sont un moyen efficace contre les abus

Même dans les branches où les salaires versés sont corrects, comme c’est le cas dans les transports publics, les salaires minimums sont un moyen efficace de contrer les moutons noirs. C'est pourquoi le SEV soutient l'initiative sur les salaires minimums et recommande un Oui le 18 mai prochain.

Ecrire un commentaire