| Communiqués de presse

Le SEV fête son 90e anniversaire avec une action sur la Place fédérale

Le syndicat SEV déploie le « trou dans les caisses de pensions » sur la Place fédérale

Le Syndicat du personnel des transports SEV a marqué jour pour jour le 90e anniversaire de sa constitution d’une action spectaculaire visant à attirer l’attention sur sa revendication urgente. Il a déployé sur la Place fédérale le « trou dans les caisses de pensions » pour faire pression sur les autorités afin que le problème du refinancement correct des caisses de pensions CFF et Ascoop soit enfin pris en compte.

Le « trou dans les caisses de pensions » sur la Place fédérale

L’assemblée constitutive de la Fédération des cheminots a eu lieu le 30 novembre 1919. Aujourd’hui, 90 ans plus tard, le SEV, maintenant Syndicat du personnel des transports, fête son anniversaire sur la Place fédérale à Berne. Environ 100 activistes sont arrivés de toutes les directions pour déployer devant le Palais fédéral le trou symbolique dans les caisses de pensions et porter ainsi le problème au seul endroit où il est possible de le résoudre.

« Ce trou dans les caisses de pensions est le résultat d’un financement défaillant dans les années 90 », souligne le président SEV Giorgio Tuti. Depuis lors, la Caisse de pensions CFF tombe toujours un peu plus bas dans le gouffre de la sous-couverture. Et pour ce qui est de la caisse de pensions Ascoop, nous craignons que son assainissement menace l’existence de certaines entreprises. Giorgio Tuti ajoute que « celles et ceux qui en souffrent sont les actifs et les pensionnés des entreprises des transports publics. Ils doivent verser des contributions pour l’assainissement et en plus, ils travaillent plus longtemps et leur rente diminue. Les pensionnés ne reçoivent plus de compensation du renchérissement depuis des années, contrairement à ce qui leur avait été promis ».

Le SEV profite de son anniversaire pour rendre attentifs une fois de plus le Conseil fédéral, le Parlement et le public sur ces anomalies. Il demande au Conseil fédéral de présenter enfin son message en attente depuis des années et de prendre en mains sérieusement cet assainissement. Le SEV va continuer à s’engager avec tous les moyens à sa disposition afin d’obtenir un refinancement correct des caisses de pensions. Cela représente pour la Caisse de pensions CFF environ 3,4 milliards de francs pour un refinancement total avec réserve de fluctuation, ce qui est indispensable. Pour la caisse de pensions Ascoop, le SEV exige un assainissement semblable, mais là, les autres propriétaires des entreprises de transport concessionnaires (en particulier les cantons et les communes) doivent aussi participer.

Ecrire un commentaire