| Communiqués de presse

Décision du Conseil fédéral concernant le ZEB

Infrastructure ferroviaire: le bon choix

Un milliard supplémentaire tout de suite et le mandat de mettre en route d’autres projets. Les décisions sur le développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB) vont dans le bon sens. L’essentiel, c’est aussi que le calendrier joue. Il faut le plus vite possible penser aux nouvelles infrastructures.

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) voit ses revendications de la consultation du projet ZEB largement suivies. Le Conseil fédéral a pris la bonne décision et ne veut pas repousser à plus tard le développement du réseau ferré mais planifier déjà maintenant la suite à donner. Lors de la consultation, le SEV avait suggéré qu’un message sur le développement ferroviaire soit livré au plus tard en 2012.

Le SEV est d’avis qu’il ne doit pas y avoir de concurrence entre les régions mais qu’il faut réfléchir objectivement sur les besoins en nouvelles infrastructures pour transférer le trafic (voyageurs et marchandises) de la route au rail. C’est le but de la politique suisse des transports. Il ne faut pas mettre en danger les ressources du fonds FTP même si le Conseil des Etats, dans sa session d’automne, a montré une voie possible en matière de financement.

Le SEV salue aussi la décision d’injecter un milliard de francs pour désamorcer une polémique entre les coûts des NLFA et ceux des autres infrastructures.

Les futures nouvelles infrastructures ferroviaires devront aussi être exploitées. Pour ce faire, il faut accorder aux exploitants les moyens et le personnel nécessaires. Après l’augmentation massive de la productivité des années passées, il ne sera plus possible de continuer à serrer la vis.

Ecrire un commentaire