| Communiqués de presse

Aviation

Swiss: le personnel au sol accepte largement la «CCT de crise»

©Swiss

Lors de trois votations distinctes, le personnel au sol de Swiss organisé chez SEV-GATA, au SSP et à la Société des employés de commerce a clairement accepté «l'accord de crise» sur des mesures temporaires visant à baisser les coûts afin de surmonter la crise du coronavirus, impliquant une prolongation de la CCT jusqu'à fin 2026. Après de longues et difficiles négociations, les syndicats et associations de personnel et Swiss ont signé l'accord le 29 janvier dernier et l'ont présenté aux membres pour acceptation.

«Les membres des trois organisations de personnel ont avalé la ‘petite pilule amère’ dans l'espoir que par cet acte solidaire, ils puissent sauver de manière durable les places de travail. De plus jusqu'à fin 2026 ils ne devront pas accepter d'autres détériorations des conditions de travail» explique Philipp Hadorn, secrétaire syndical SEV et président de SEV-GATA. C’est lui qui a mené la communauté de négociations du côté des employés.

Contenu de l'accord

Après plusieurs mois de négociations, les partenaires sociaux ont convenu le 29 janvier dernier des mesures temporaires suivantes pour le personnel au sol de Swiss:
une réduction d'un tiers du 13ème salaire, la suspension de la prime de performance selon CCT ainsi que quelques adaptations du plan social.

Les conditions-cadre suivantes sont applicables pour le paquet:

  • Les mesures sont limitées dans le temps dès la fin du chômage partiel jusqu'à fin 2023 au plus tard.
  • La CCT du personnel au sol en vigueur actuellement sera prolongée de trois ans après les mesures temporaires pour la crise.
  • Après le relèvement qui suivra la crise, le personnel touché par le paquet d'économies recevra une prime «spéciale coronavirus» de CHF 2500.-.
  • Swiss s'engage à informer les partenaires sociaux tous les trimestres sur les effets des mesures d'économie et les résultats de l'entreprise.

 

Perspectives d'avenir pour le personnel au sol

«En acceptant ces mesures, le personnel au sol apporte une contribution douloureuse mais importante et supportable, afin de sécuriser les places de travail ainsi que les conditions d'engagement sur le long terme et d'éviter les licenciements», déclare le président SEV-GATA Philipp Hadorn.

«La CCT 2018 est garantie au même niveau jusqu'à fin 2026 et les prestations du plan social sont aussi clairement réglées», souligne Stefan Brülisauer du SSP.

«Ces mesures de baisse des coûts modérées et limitées dans le temps donnent une perspective d'avenir aux employé-e-s», ajoute Caroline Schubiger de la Société des employés de commerce. «Ceci est important pour leur motivation et leur fidélité à l'entreprise et va aussi dans le sens d'un maintien du savoir-faire.»
 

Pourquoi cet accord?

La pandémie du coronavirus touche fortement la compagnie Swiss, comme toutes les compagnies de la branche aérienne. L'entreprise accuse chaque jour des pertes et personne ne sait comment la crise va évoluer. Les syndicats et associations de personnel sont intervenus afin que les subventions fédérales soient accordées à Swiss ainsi que le chômage partiel, et que ce dernier soit prolongé. Ceci signifie en contrepartie un sacrifice du personnel au niveau salarial. Toutefois la compagnie est obligée de relever les salaires les plus bas.

Dans l'ensemble, Swiss envisage de baisser les coûts du personnel de 15 à 20% mais si possible sans suppression de postes, plutôt en jouant avec les fluctuations et les mesures volontaires telles que les départs en retraite anticipée. Pour les diverses catégories de personnel, Swiss a essayé de négocier en détail des mesures de baisse des coûts.
 

Pour de plus amples renseignements:

SEV-GATA: Philipp Hadorn, secrétaire syndical SEV & président SEV-GATA,
079 600 96 70, Enable JavaScript to view protected content.

SSP région Trafic aérien: Stefan Brülisauer, secrétaire régional,
076 547 51 21, Enable JavaScript to view protected content.

Société des employés de commerce: Communication,
044 283 45 13, Enable JavaScript to view protected content.

Les associations de personnel du personnel au sol de Swiss

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) est la branche de l'aviation du Syndicat du personnel des transports SEV. Avec environ 40'000 membres, le SEV est le plus grand syndicat du domaine des transports publics en Suisse, et le deuxième plus grand syndicat de l'USS (Union syndicale suisse) qui compte en tout 380'000 membres. www.sev-gata.ch

Le SSP Trafic aérien est une région du SSP (Syndicat du service public), le syndicat qui défend les intérêts du personnel des entreprises publiques ou semi-publiques. Le SSP compte plus de 34'000 membres au total et fait aussi partie de l'USS (Union syndicale suisse) avec ses 380'000 membres. www.luftverkehr.vpod.ch

La Société des employés de commerce est depuis plus de 140 ans le centre de compétences pour les formations et professions commerciales et d'économie d'entreprise, ainsi que dans le domaine du commerce de détail. En tant que pionnier, elle fixe les normes pour une politique de formation, économique et sociale orientée vers l'avenir. https://www.secsuisse.ch

Ecrire un commentaire