| Communiqués de presse, BLS

BLS

De grands défis pour le nouveau CEO de BLS

Le Syndicat du personnel des transports SEV prend acte de la nomination de Daniel Schafer, actuellement CEO des EWB (Energie Wasser Bern), en tant que nouveau CEO BLS. Le SEV espère qu'avec cette nomination, les choses vont pouvoir rentrer dans l'ordre dans l'entreprise car ces derniers temps, la pression était grande. Toutefois Giorgio Tuti, président SEV, est convaincu que «ceci ne pourra être le cas que si M. Schafer trouve la bonne voie pour fonctionner avec son personnel».

Pour le SEV, il est primordial de pouvoir trouver avec le nouveau CEO le moyen de soigner le partenariat social sur une base de respect mutuel. Pour le personnel BLS, le plus important est qu'après les turbulences des dernières années, le calme puisse de nouveau régner dans l'entreprise, afin qu'il puisse se concentrer sur la qualité des prestations. En effet, la tâche principale de l'entreprise consiste à assurer un service public qui ne peut être garanti que si le personnel est dûment motivé.

«M. Schafer aura du pain sur la planche, nous en sommes conscients!», déclare Christian Fankhauser, vice-président SEV. Les transports publics se trouvent devant de grands défis au vu de l'évolution démographique qui engendre de plus en plus de sous-effectifs. Un autre problème est le manque accru de personnel qualifié dans les entreprises de transport. Et enfin la numérisation qui progresse apporte de nombreux changements. «Notre position est très claire: nous attendons du nouveau CEO qu'il évolue avec ses collaboratrices et collaborateurs et qu'il les soutienne pour relever les nombreux défis», conclut le vice-président.

D'ici le mois de septembre, date de l'entrée en fonction de Daniel Schafer, il va falloir guider l'entreprise BLS dans les méandres de cette période difficile en intégrant au mieux les partenaires sociaux.

Ecrire un commentaire