| Communiqués de presse, BLS

Résultat BLS 2020

En ces temps difficiles l'entreprise BLS peut être fière de son personnel

Dans cette situation de pandémie qui n'en finit pas, BLS a présenté aujourd'hui un gros déficit, on s'y attendait. En particulier dans son secteur Mobilité des personnes, l'entreprise a beaucoup souffert des restrictions liées au coronavirus et de la réduction du nombre de passagers. Le Syndicat du personnel des transports SEV s'engage afin que les collaboratrices et collaborateurs ne paient pas les pots cassés de la crise.

©BLS

La pandémie de coronavirus représente un grand défi dans beaucoup de branches. Les transports publics n'y font pas exception et le résultat annuel présenté ce jour par BLS le confirme. Mais en même temps, les transports publics occupent une place importante dans le service public et représentent une partie de la solution au problème climatique, ce qui n'est pas rien. C'est pourquoi le SEV appelle à éviter tout exercice d'économie irréfléchi. 

Comme pour chaque crise, un jour la situation actuelle aura une fin. Il est dès lors important de pouvoir compter sur un personnel suffisant et motivé afin d’être en mesure d’assurer, à l’avenir encore, les prestations dans le cadre du service public. « Les collaboratrices et collaborateurs BLS ont une fois de plus montré durant l'année écoulée qu'ils peuvent effectuer un travail admirable de manière fiable, même dans des circonstances particulièrement difficiles », souligne Michael Buletti, secrétaire syndical SEV. « L'entreprise peut être fière de son personnel et doit lui montrer sa reconnaissance. Contrairement aux années précédentes, l’énorme engagement des collaboratrices et collaborateurs durant cette année particulière a dûment été remercié dans le communiqué de presse ». Ce n'est ainsi pas le moment d'envisager, dans le cadre de mesures visant à améliorer l'efficacité, des licenciements ni des dégradations des conditions d'engagement.

Avant tout, les remboursements des indemnités reçues en trop, situation causée par des erreurs de management, ne doivent pas se répercuter sur le personnel. Le SEV espère que BLS a tiré les leçons de cette affaire.

Le SEV continue de s'engager au niveau politique afin que BLS et l'ensemble de la branche reçoivent un soutien financier et que les déficits causés par la pandémie soient amortis.

Pour de plus amples renseignements:

Michael Buletti, secrétaire syndical SEV, 079 345 40 05

Ecrire un commentaire