| Communiqués de presse

SEV-GATA regrette les suppressions d'emplois chez Lufthansa à Bâle

Les suppressions d'emplois doivent être accompagnées de mesures sociales

Lufthansa Technik Switzerland (LTSW) n'est pas revenu sur ses intentions de supprimer plus de 200 postes de travail à l'Euroairport de Bâle. Lors de la consultation, le Syndicat SEV-GATA a pu obtenir que des mesures supplémentaires soient prises pour soutenir les personnes concernées.

«Malheureusement nous n'avons pas pu convaincre Lufthansa Technik de garantir les emplois à Bâle», déplore Philipp Hadorn, président de SEV-GATA et secrétaire syndical SEV. Seulement quelques semaines après que la direction avait fait savoir au syndicat qu'elle jugeait la situation avec un certain scepticisme, l'annonce des suppressions d'emplois est tombée à fin mars, avec pour conséquence la quasi fermeture du site de Bâle. Dans la consultation, SEV-GATA n'a pas pu dissuader l'entreprise de ses intentions de démantèlement. Le syndicat a donc transmis ses revendications en vue d'aider les personnes concernées à trouver rapidement une nouvelle place de travail ou pour compenser les effets négatifs de cette perte d'emplois.

SEV-GATA a obtenu quelques améliorations par rapport au plan social prévu. Celles-ci prévoient l'accompagnement et le soutien de toutes les personnes touchées. «Ce qui est surtout important, c'est que les personnes qui, en raison des difficultés financières de l'entreprise, ont réduit volontairement leur taux d'occupation, ne soient pas à présent encore plus pénalisées», redoute Philipp Hadorn. Ce qui est sûr, c'est que les apprentis pourront terminer leur formation chez Swiss.

SEV-GATA est à disposition de ses membres pour les conseiller et les encadrer.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) est la branche de l'aviation du Syndicat du personnel des transports SEV.

Ecrire un commentaire