| Communiqués de presse

Journée d'action internationale des syndicats du rail

Pour des systèmes ferroviaires performants et des emplois de qualité

Avec des roses rouges et un tract provocateur, le SEV a aujourd'hui rendu attentive la clien-tèle du rail des risques pesant sur l'avenir du domaine ferroviaire. La contrainte politique liée à la libéralisation met en danger la qualité des chemins de fer, ce qui pourrait avoir des conséquences sur la fiabilité et la sécurité.

Le tract du SEV montre une image du trafic ferroviaire dans les années 2015 : en l'espace de quelques minutes, des trains de différentes compagnies circulent entre Berne et Zurich à des tarifs inconnus - c'est le chaos total. Les autorités politiques veulent la concurrence à tout prix et propo-sent qu'elle soit réalisée sur le dos des voyageurs et du personnel.

Le système ferroviaire suisse se distingue aujourd'hui par sa haute qualité, sa fiabilité, sa sécurité et un personnel qualifié. La présence de transports publics dans toutes les régions constitue une part importante du service public. Si les chemins de fer se résument à couvrir les tronçons rentables, le système s'enraye.

Pour que les acquis des transports publics ne soient pas mis en danger, le SEV demande :

  • des investissements dans l'infrastructure et l'entretien ferroviaire pour maintenir de bonnes prestations, fiables, et un accès par-delà les grandes lignes.
  • un frein de la libéralisation, de la privatisation et de la fragmentation du rail.
  • le maintien de la fonction de prestation publique du chemin de fer ; pour un service à prix rai-sonnable.
  • des investissements pour un bon service : suffisamment de personnel sur les trains et dans les gares, du personnel bien formé, des conditions de travail équitables et des postes de travail protégeant la santé des travailleurs.
  • Là où il y a des mises au concours : la sécurité des places de travail et des garanties collectives pour des conditions de travail équitables.

Dans toute l'Europe, les cheminotes et cheminots protestent aujourd'hui avec leurs syndicats pour un rail de qualité et des emplois équitables et contre une politique ferroviaire européenne et natio-nale qui se base sur la libéralisation, la privatisation et la destruction des entreprises nationales de chemins de fer.

Images de presse

Cliquer sur un image pour télécharger un version d'impression. Photos: Jörg Matter, SEV

Ecrire un commentaire