| Communiqués de presse

Les excellents résultats des CFF leur donnent une marge de manœuvre

Le SEV attend des CFF un comportement social

L’énorme bénéfice enregistré par les CFF signale aussi que ces derniers ont des obligations envers le personnel. C’est lui qui a rendu ces résultats possible et il doit donc aussi pouvoir en profiter. Le SEV attend des CFF qu’ils s’engagent vis-à-vis de la caisse de pensions et qu’ils procèdent à l’assainissement de Cargo sans couper dans les emplois.

Les transports publics en Suisse ont le vent en poupe. Le résultat record annoncé aujourd’hui par les CFF confirme la tendance. Il est dû bien sûr au nombre de passagers et de clients Cargo, mais aussi au personnel qui, 24 heures sur 24, durant les jours fériés et la période des vacances et par n’importe quel temps montre un engagement à toute épreuve. Les CFF enregistrent en outre une augmentation de la productivité. Cela veut dire que chaque collaboratrice et collaborateur a fourni un volume de travail plus grand que l’année précédente.

Le SEV est d’autant plus irrité lorsqu’il entend les réactions de ses membres qui se plaignent du manque de considération dont ils font l’objet à leur place de travail. Il attend des CFF qu’ils appliquent réellement leur rôle d’employeur progressiste et humain. Le bénéfice record réalisé doit avoir des répercussions positives pour le personnel.

Mais ce bénéfice ne résout pas le problème de la caisse de pensions. L’assainissement incombe toujours à la Confédération qui hésite à apporter enfin sa contribution, privant depuis des années les CFF et son personnel de son soutien. Dans ces circonstances, il est du devoir des CFF de s’engager avec énergie sur le plan politique et de l’entreprise pour un assainissement total.

Les CFF ont une responsabilité particulière face aux prochaines décisions sur l’avenir de CFF Cargo. Vu la situation économique et les finances extrêmement saines de l’entreprise, seules des solutions sans suppression d’emplois entreront en ligne de compte. Cela va aussi dans le sens du transfert du trafic de la route au rail soutenu à maintes reprises le peuple suisse lors de votations. Pour le SEV, il faut impérativement développer des modèles de coopération, mettre fin à la lutte concurrentielle qui coûte cher et promouvoir collectivement le trafic marchandises sur rail. Ceci soulage l’environnement, renforce le système ferroviaire et crée de nouvelles places de travail.


Pour de plus amples renseignements,

Ecrire un commentaire