| Communiqués de presse

L’Euro 08 s’est déroulée avec succès, surtout grâce au personnel des transports publics

Le personnel des transports publics est le gagnant de l’Euro

Trois semaines de travail à plein régime se sont écoulées : le personnel des transports publics de Suisse est le véritable gagnant de l’Euro 2008. Il a démontré comment transporter ces énormes vagues de visiteurs tout en respectant l’horaire et en évitant les conflits. C’est une bonne leçon à tirer pour le retour à la vie normale.

A la veille de la clôture du championnat d’Europe de football, le Syndicat du personnel des transports SEV tire un bilan quelque peu différent de celui des officiels et dignitaires sur lesquels les caméras sont braquées. Ces derniers ont tranquillement assisté aux matchs pendant que dans toute la Suisse, des milliers de personnes se sont engagées pour que tout fonctionne sans incident.

Le SEV félicite le personnel des transports publics pour le travail remarquable effectué lors de ces trois dernières semaines. Beaucoup de jours de congé ont été reportés, beaucoup de vacances repoussées. Toutes les collaboratrices et collaborateurs ont contribué, avec leur grand engagement, au bon déroulement du transport des voyageurs.

Le SEV espère que les entreprises se sont elles aussi rendues compte des prestations supplémentaires fournies et qu’elles les récompenseront. Finalement, de ces trois semaines, on peut conclure que fondamentalement, les personnes ne peuvent pas être remplacées par les machines. Ce ne sont pas seulement les fans de Hollande, de Russie et de France qui ont profité du grand engagement du personnel. Les pendulaires – qui constituent la plus grande part de la clientèle des transports publics – et les promeneurs ayant voulu échapper au tumulte footbalistique ont eux-aussi pu apprécier ces prestations de qualité.

La Neue Zürcher Zeitung a publié le 14 juin un article intitulé « Renaissance de l’être humain aux CFF » qui se conclut par cette nuance d’amertume : « après la fête du football, ce magnifique service à la clientèle va trouver une fin abrupte. En effet, les CFF vont de nouveau instaurer leur devise : cure d’amaigrissement pour l’entreprise en réalisant des économies sur le personnel ». Selon le SEV, une telle fin n’est pas concevable. Il faut mettre un terme aux suppressions de personnel ! L’Euro a démontré que la satisfaction de la clientèle était en relation directe avec la possibilité, en cas de problème, de compter sur les contacts directs avec des personnes compétentes pour trouver des solutions. Ainsi, les CFF ont mis hors-jeu leur propre stratégie qui consiste à remplacer l’humain par des automates, des machines et des programmes sur internet. Le SEV espère que les personnes à la direction des CFF vont montrer qu’elles ont quelque chose de plus que les machines : qu’elles sont capables d’apprendre !


Pour de plus amples renseignements: 031-357 57 50 und 079-357 99 66,

Ecrire un commentaire