| Communiqués de presse

Prise de position sur l’échec de la transaction concernant les IW Bienne

Ateliers industriels de Bienne : le SEV exige des CFF la garantie des places de travail

L’externalisation des ateliers industriels (IW) des CFF à Bienne n’aura pas lieu. Cela étonne et déçoit le SEV, car la transaction était annoncée de manière définitive depuis des mois. Maintenant, il s’agit avant tout de préserver le personnel : les CFF doivent s’en tenir à ce qui a été promis.

Bien que le SEV se positionne généralement contre les externalisations de secteurs d’activités des CFF, il avait accepté la solution avec Alstom à Bienne car le maintien des conditions et des postes de travail avait été garanti. Pour le personnel de Bienne, une longue période d’incertitude arrivait à sa fin, du moins on l’avait cru. Maintenant, l’insécurité reprend de plus belle. Mais il est clair que, si les CFF conservent les IW Bienne, le personnel reste soumis à la CCT CFF/Cargo.

Le SEV attend des CFF qu’ils s’en tiennent à ce qui avait été promis au personnel lorsque la transaction avec Alstom avait été annoncée, soit qu’ils garantissent à longue échéance le maintien des 150 places de travail existantes. Le SEV est à Bienne aujourd’hui pour soutenir le personnel concerné.

L’échec de la transaction avec Alstom est encore une fois la preuve du mauvais management de CFF Cargo. Il est donc d’autant plus urgent d’éclaircir la situation à Cargo. Le SEV s’est déclaré prêt à attendre les résultats de l’analyse externe avant de discuter des mesures à prendre. Mais maintenant, l’expertise tire en longueur et la direction des CFF laisse entrevoir de plus en plus de problèmes graves à CFF Cargo. Cela ne peut pas continuer ainsi. Le SEV attend des CFF qu’ils s’expriment clairement et qu’ils cessent de peindre le diable sur la muraille.

Une chose est sûre : il n’est pas acceptable que le personnel doive payer pour des fautes commises par l’ancienne et l’actuelle directions. Ni aux ateliers industriels de Bienne, ni à CFF Cargo, ni dans toute l’entreprise des CFF.

Ecrire un commentaire