| Communiqués de presse

Le Conseil fédéral ne prend pas encore de décision sur l’avenir de la CP CFF

Le Syndicat SEV ne comprend pas le report de l’assainissement de la caisse de pension

Le Conseil fédéral repousse sa décision sur sa contribution à l’assainissement de la caisse de pension des CFF. Le Syndicat SEV est déçu ; Le Conseil fédéral adopte une tactique d’ajournement systématique. Pourtant, un assainissement est urgent.

Une fois de plus, le Conseil fédéral n’a pas trouvé de solution pour assainir durablement la caisse de pension CFF. Il a bien pris connaissance que les CFF sont prêts à consacrer 1.5 milliard de francs pour diminuer la sous-couverture chez les assurés actifs, mais il ne veut pas encore tenir sa promesse d’y ajouter sa contribution pour les retraités. Alors que le Parlement a décidé d’assainir la caisse de pension Publica, le Conseil fédéral aurait l’obligation de traiter les pensionnés CFF comme des retraités de la Confédération.

Le personnel actif des CFF prend également part à cet assainissement puisque à partir de l’année prochaine il paiera des cotisations plus élevées. Cela est la conséquence du passage de la primauté des prestations à la primauté des cotisations de la caisse de pension. De leur côté, les pensionnés apportent leur contribution en renonçant à la compensation du renchérissement. Le SEV attend du Conseil fédéral qu’il présente enfin au printemps un projet car chaque ajournement pèse un peu plus sur les finances de la caisse de pension.

Le SEV rappelle aussi qu’un financement partiel de la caisse de pension ASCOOP (caisse de pension des entreprises de transport concessionnaires) est prévu. L’ASCOOP demande légitimement que ses revendications soient traitées de la même façon.

Ecrire un commentaire