| Communiqués de presse

Action du SEV GATA à l’aéroport de Zurich

L’automne salarial s’annonce chaud

« Gagnez-vous trop, suffisamment ou trop peu ? » C’est la question que le SEV GATA a posé aujourd’hui à l’aéroport de Zurich aux collaborateur-trices-s des transports aériens. Le résultat est sans équivoque : les salaires doivent être relevés.

Munis d’un thermomètre géant, les activistes du SEV GATA sont venus aujourd’hui prendre la température salariale à l’aéroport de Zurich. Pour évaluer leur salaire actuel, les employé-e-s des transports aériens ont lancé des balles de couleur. Une balle rouge pour qui estime que son salaire est insuffisant, une balle jaune pour un salaire correct et une balle bleue pour signifier que l’on estime recevoir un salaire trop important. Finalement, c’est un fleuve rouge, pratiquement uniforme, qui transparaît dans le tube de plastique. Des employé-e-s de diverses entreprises des transports aériens ont pris part à l’action. Pour Philippe Hadorn, président SEV GATA, ce n’est pas une surprise : après plusieurs années sans augmentation, les salaires ont grand besoin d’être réajustés.

Les suppressions massives de postes de ces dernières années et l’augmentation croissante de la productivité ont surtout touché le personnel au sol de SWISS. Dans un paysage conjoncturel aujourd’hui plus serein, la direction des transports aériens se doit de lui accorder enfin les conditions salariales équitables qu’il mérite. Philippe Hadorn ajoute : « Il est absolument exclu que le personnel se laisse bercer une fois encore de belles paroles ! Chez SWISS, les salaires minimaux bruts sont de Fr. 3'250.-, ce qui est plus bas que le seuil minimal de Fr. 3'000.- net. Des spécialistes confirmés se retrouvent ainsi bientôt dans les rangs des working poor ! ».

En collaboration avec les autres organisations syndicales de la branches, le SEV GATA est en train d’élaborer des revendications salariales qui tiennent compte de la croissance salariale et des données conjoncturelles. Ces revendications seront soumises aux employeurs en octobre. « Nous sommes décidés à livrer bataille pour une amélioration salariale substantielle », précise Philippe Hadorn.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) représente la branche aérienne du Syndicat du personnel des transports SEV, le plus grand syndicat du personnel des transports de Suisse.

Ecrire un commentaire