| Communiqués de presse

Swiss met un terme au partenariat social avec Swiss Pilots

La compagnie cherche à profiter d'une erreur de comportement

SEV-GATA prend connaissance avec étonnement de la décision de Swiss de mettre un terme au partenariat social avec Swiss Pilots. « Le comportement répréhensible de quelques membres du comité de Swiss Pilots ne doit pas servir de prétexte pour mettre à la porte un partenaire social », déclare le président SEV-GATA Philipp Hadorn.

Incontestablement, le comportement de deux personnes du comité de Swiss Pilots pèse lourd. La manipulation de la votation sur la CCT est intolérable. Une nouvelle votation de la CCT est nécessaire. Swiss Pilots a d'ores et déjà pris les mesures disciplinaires nécessaires vis-à-vis de ses membres fautifs. Mais les tribunaux devront décider si, suite à une faute syndicale, la punition sur le plan professionnel de la part de Swiss (qui a licencié avec effet immédiat un pilote incriminé dans la falsification du vote) est défendable sur le plan juridique. Il faut tenir compte du fait que Swiss Pilots a une structure de milice et que la manière de négocier de Swiss ne respecte pas toujours le partenariat social, également en ce qui concerne le personnel au sol. Dans de telles conditions, il ne faut pas s'étonner si les représentants syndicaux veulent parfois en faire trop.

SEV-GATA rappelle que lors de sa constitution, la compagnie Swiss a bénéficié de nombreuses subventions provenant de fonds publics, et qu'en contrepartie elle a reçu la consigne de négocier des CCT avec les partenaires sociaux. « On peut aussi reprocher à Swiss de remettre en question le droit collectif en utilisant des contrats de travail individuels; la compagnie se refuse en outre à négocier avec un partenaire social légitime » déclare Philipp Hadorn avant d'ajouter: « Rendez-vous compte, si la direction actuelle de Swiss devait répondre des fautes commises par les managers de SAirgroup, ou même seulement des erreurs de jugement des précédents dirigeants de la jeune Swiss. Cela ne serait pas soutenable, qu'en pensez-vous ? »

SEV-GATA apportera son soutien à tout ce qui sera effectué dans le sens d'un partenariat social solide pour toutes les catégories professionnelles chez Swiss. Le refus de la direction de Swiss European Airline d'appliquer la CCT pour le personnel au sol de Swiss (ou de négocier une nouvelle CCT) laisse planer un doute sur la sincérité des responsables de Swiss dans le conflit actuel.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) représente la branche aérienne du Syndicat du personnel des transports SEV, le plus grand syndicat du personnel des transports de Suisse.

Ecrire un commentaire