| Actualité / journal SEV

Deux jours de rencontre pour les délégués CCT

Se tenir prêts pour le début des négociations CCT

Ce sont eux qui présentent les revendications du SEV et qui décident à la fin si le résultat des négociations est accepté ou non : les délégués CCT CFF se sont rencontrés à l’occasion d’un séminaire de préparation de deux jours.

C’était la première fois, depuis qu’il y a une CCT aux CFF, que le SEV invitait les représentants de la base à un séminaire. Une centaine de délégués CCT ont pris le temps d’examiner leur fonction et leur rôle ainsi que les prochains pas à réaliser pour les négociations CCT de l’année prochaine.

La Conférence CCT CFF/ CFF Cargo du SEV fonctionne un peu comme un parlement: les délégués sont élus par les sous-fédérations et les commissions et se rencontrent lorsqu’il faut prendre des décisions à propos de la CCT. La commission CCT est quant à elle compétente pour l’approbation ou non des négociations salariales annuelles.

Réfléchir à leur fonction

Les délégués et leurs suppléants n’étaient pas seulement invités à une Conférence CCT mais également à un séminaire. Il s’est vite avéré que celui-ci répondait à un besoin, puisque leur ancrage au sein du syndicat peut être très varié. Ils ont ainsi saisi l’occasion de réfléchir à leur rôle et à l’amélioration de leurs liens avec la base, les autres sections et sous-fédérations, ainsi qu’aux diverses possibilités de formation de l’opinion en matière de CCT.

Revendications: points essentiels

  • Salaire La Conférence CCT demande que le système de salaire soit complètement détaché des évaluations du personnel. Les délégués demandent également un règlement qui mette des limites plus strictes à l’engagement en-dessous des valeurs minimales des échelons de salaire.
  • Temps de travail C’est surtout le thème de la flexibilisation qui a été évoqué. Les délégués pensent que la prétention du personnel à vouloir planifier son temps et ses loisirs est tout aussi valable que celle de l’entreprise à vouloir appeler au travail à très court terme. Les règlementations sectorielles du temps de travail (BAR) devraient, selon les délégués CCT, être négociées avec les syndicats et être ensuite même intégrées à la CCT.
  • Participation Les élections des commissions du personnel devraient à l’avenir se faire au niveau 3, à savoir avoir lieu dans les surfaces. Une entrée par la CoPe Division ne devrait plus être possible. Les délégués se sont également clairement prononcés contre les postes à temps plein pour les commissions du personnel; en revanche, les membres CoPe devraient avoir davantage de temps afin d’entretenir le contact avec la base.

pmo/Hes

« Nous avons, parmi les délégués CCT, des membres très différents » déclare Manuel Avallone, vice-président SEV, « d’un côté, nous avons des délégués très au courant, qui remplissent d’autres fonctions dans les sections et sous-fédérations, et d’un autre côté, nous avons des membres dont le mandat pour la Conférence CCT est la seule fonction au sein du syndicat. » Il convient de tenir compte de ces différences, si nous voulons améliorer les connaissances et la préparation des délégués CCT. « On a maintenant fait un premier pas ! » souligne Manuel Avallone.

Vers les revendications

La préparation des revendications SEV est entamée. Des dizaines de demandes sont parvenues des sections, des sous-fédérations et des commissions. De plus, la commission du personnel a mené sa propre « enquête ». Il a été ainsi possible de parler de la direction à prendre et de lier les demandes selon les thèmes. Les avis concordaient. « Il n’est plus l’heure de penser chacun pour soi » se réjouit Manuel Avallone. « Avant, chacun voyait uniquement son propre arbre, maintenant ils ont la vue sur toute la forêt » complète-t-il.

Peter Moor/Hes

Ecrire un commentaire